Choisir son portail : les éléments-clés à connaître

Le portail est l’accès le plus visible vers sa maison. Il donne déjà, en quelque sorte, un aperçu de la qualité de votre « chez-vous ». Pour bien le choisir, voici quelques critères à ne pas négliger.

La forme et le type du portail

La forme du haut du portail contribue à l’esthétisme de celui. Elle peut être droite, en V, bombée ou incurvée, en chapeau de gendarme ou en chapeau de gendarme inversé. 

Au moment du choix du portail ou de la clôture Arts et Fenêtres par exemple, il faudra toutefois penser au type d'ouverture. S’il est plein, il permet de protéger les habitants des regards indiscrets. 

Il peut aussi être semi-ajouré avec une partie basse pleine, ou ajouré avec une « vue » vers l’extérieur. Bon à savoir : Ce dernier modèle apporte de la luminosité. 

L’ouverture du portail

En cas de manque d’espace, mieux vaut privilégier une ouverture latérale. Le portail coulissant offre ce type de confort, il s’ouvre uniquement vers la droite ou vers la gauche via un seul vantail ou deux. Un rail au sol est toutefois nécessaire avant la pose de ce dispositif.

Concernant une maison donnant sur une rue ou un trottoir, adopter le portail battant à deux vantaux est plus judicieux. Ce dispositif s’ouvre sur l’intérieur et évite de gêner le passage extérieur. Un portail ne doit d’ailleurs pas empiéter sur le passage public. 

Le matériau du portail

Si le portail doit être doté d’une grande robustesse, mieux vaut se tourner vers l’aluminium. Ce matériau très résistant ne nécessite pas d’entretien, un réel plus. Il n’est pas non plus sensible à la corrosion.

Le PVC constitue une matière bon marché et simple d’installation. Bon à savoir : mieux vaut le renforcer avec une armature en aluminium (sur les montants) afin que le dispositif soit plus solide.

Un autre matériau possible n’est autre que le bois. Il est noble, robuste et apporte de la « chaleur ». Aussi, le portail peut être en fer. Il sera alors personnalisable et dispose d’un bon niveau de sécurité.

Enfin, à part ces 3 critères, il est conseillé d’identifier la fréquence d’utilisation du portail ainsi que son niveau de sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *