TOEFL : Comment bien le préparer ?

Le TOEFL mesure votre capacité à réussir dans une université ou un collège américain. Les autres pays anglophones exigent également certains scores au TOEFL comme condition préalable à l’admission. Vous n’avez pas besoin de connaître le monde des affaires comme vous le faites dans le test TOEIC. Au lieu de cela, vous devriez vous concentrer sur l’étude de la langue que vous entendriez et verriez sur le campus et en classe. En d’autres termes, vous devriez lire des manuels, des encyclopédies, des revues et des articles de recherche plutôt que des publicités et des résumés.
Vous n’aurez pas besoin de connaître les informations générales sur certains sujets, mais cela vous aidera à vous familiariser avec la présentation et le langage utilisés dans le matériel académique. Vous devriez également regarder la télévision et les films modernes. Si vous avez un ami qui va dans une université anglaise, allez en classe avec lui aussi souvent que possible.

Il existe deux versions du TOEFL, une papier ainsi qu’une que l’on peut retrouver sur internet.
La version papier est sur un total de 677 points et va être divisée en 4 épreuves (compréhension orale, expression écriture, compréhension écrite et rédaction).
La version internet va être sur un total de 120 points et est également divisée en 4 épreuves (compréhension écrite, expression écrite, expression orale et compréhension orale).

Vous trouverez ci-dessous quelques conseils afin de vous préparer au mieux à passer le TOEFL pour le réussir sans la moindre difficulté.

1. Prenez le temps de vous entraîner

Même si vous pensez avoir un bon niveau d’anglais, il s’agit de véritables tests professionnels qui peuvent parfois s’avérer être compliqués.
Votre vocabulaire se doit d’être riche et vous devez maîtriser la plupart des sujets possibles.
Effectivement, il arrive même que les anglophones obtiennent des scores médiocres au TOEFL.
Familiarisez-vous un maximum avec tous les épreuves du TOEFL.

2. Evaluez-vous

Il existe énormément de tests de niveau dans des centres de formation ou encore sur internet. En fonction du score que vous obtiendrez vous pourrez facilement savoir si vous devez encore travailler votre vocabulaire, votre écrit ou votre oral.
Il est important de connaître ses faiblesses afin de pouvoir facilement les paliers.

3. Travaillez votre oral ainsi que votre écoute

Il s’agit de la partie la plus difficile du TOEFL. Effectivement, la partie écoute du TOEFL est réputée pour être très difficile puisque celle-ci compte un grand nombre d’homophones.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *