Le billot, une véritable œuvre d’art ?

billot_rond_en_bois

Le plus souvent en bois, le billot est un outil de travail utilisé par les bouchers. Il a évolué de nos jours tel un véritable objet d’art. Vous serez étonné par le côté esthétique de ce qui est parfois présenté comme un objet, ou un petit meuble juste utile pour découper les viandes ou les légumes. Il est d’ailleurs recommandé de ne pas utiliser le même billot (ou planche à découper) pour les viandes et les légumes, un risque de contamination entre les aliments est possible. Sur cet aparté, on peut se demander maintenant, comment est-il concevable de lever la main avec un couteau de boucher sur ces chefs-d’œuvre en « bois de bout », d’un stylisme qui vous laisse pantois ? La réponse est à suivre…

Le musée du billot

Le problème d’avoir trop de choix, parfois, est de ne plus savoir ce que vous allez choisir. Et en ce qui concerne cet outil de boucher, le choix ne manque assurément pas. En priorité, il est bon de connaître vos besoins. Votre intérêt se porte-t-il sur un simple plan de travail, une planche à découper, ou avez-vous besoin d’un meuble sur pied, très utile pour les accessoires ? Le choix de l’essence de bois est aussi important. Votre budget doit alors prendre en compte non seulement le travail effectué et le temps passé sur le meuble, mais aussi la qualité du bois adopté, ainsi que ce qu’il peut offrir en supplément : un rangement pour les couteaux, un porte-bouteilles, un compartiment glacière, des tiroirs, etc.

Sur mesure, styles et choix du bois

Les billots peuvent être commandés sur mesure, et dans tous les styles : contemporain, classique, collection particulière… Les mélanges de genres et de matières sont possibles. Une planche à découper cerclée de métal ajoute du style, et consolide le bois, le renforce pour une durée de vie plus longue.

Hêtre ou ne pas hêtre, vous allez tomber sous le charme

Les principaux bois proviennent des forêts françaises du Jura. Le charme séduit depuis de longues années, sa densité de fibre est idéale pour la réalisation de ces meubles. Une technique ancestrale pour découper les viandes consistait à mettre une planche sur des carrés de bois debout, de là est venu l’expression : « bois de bout ». Taillé dans le sens de la longueur, ce bois offrait alors une excellente résistance aux chocs. La découpe des aliments ne provoque ainsi aucun sillon, ce qui empêche les bactéries de s’y introduire.

Le hêtre propose pratiquement les mêmes qualités avec la méthode « en bois de bout ». Il est aussi très apprécié des menuisiers pour la fabrication de meubles et parquets. Les fabricants de billots l’utilisent également pour les teintures qu’il absorbe volontiers.

À éviter les plastiques, le bambou et les bois exotiques en général. Les risques, lors des découpes, sont de laisser des résidus de particules dans votre nourriture.

Billot design et fierté française

Ces billots recueillent un beau succès auprès des grands chefs cuisiniers, aussi bien en France qu’à l’international. Ils sont généralement séduits par les designs créatifs, le côté pratique et fonctionnel, ainsi que la vision très recherchée et inventive de ces meubles spécialement conçus pour leur métier. C’est dire combien chacun a le respect de l’autre dans son métier.

Entretenir pour durer

Comme tous les outils de travail, un billot a besoin d’un minimum d’entretien pour durer. Il existe pour cela des baumes qui sont un mélange de produits naturels à base d’huile. Toutes les deux semaines, à l’aide d’un pinceau, badigeonner le pour faire pénétrer l’huile à travers les fibres du bois. Il est alors fin prêt à résister aux jus des découpes, et ainsi parti pour durer, de longues années.

Dans la même catégorie